Drapeaux, fléaux

Entre le 21 novembre 2001 et le 5 juin 2002, 1.100 commentaires ont été recueillis sur les cahiers d’échange. En voici une sélection :

Pour vous qui avez mis ça qu’est-ce que cela représente ? Nous, on vous donne notre avis, et vous alors ?

Fléaux, fléaux… Cela me rappelle cette parole dans un prétoire : « La justice est une balance dont vous êtes le fléau » (dit par un célèbre avocat à un obscur juge)

De plus en plus débile !!!

Flèche vers commentaire précédent : Qui sont les débiles ?

Beaucoup de prétention… Peu de beaux résultats !!

En marge du précédent : Vachement vrai !

L’art en tant qu’activité séparée me gonfle un peu, mais j’adhère tout à fait au slogan choisi et je soutiens la démarche face à l’étourdissante connerie des fachos du quartier (il y aurait une micro sociologie à faire). Yours for the revolution comme signait Jack London)

En marge du précédent : Encore un taré qui se croit porteur de la bonne parole !! Alors quand je mange je fais de la politique facho ?

Congratulations from Copenhagen !! Great initiative… Allan Tein

On pensait manger chinois, nous voilà bien déçus ! (Pas mal quand même) Dessin d’éléphant triste, de face)

En tout cas, moi j’aime ces revendications quelles qu’elles soient, révolutionnaires ou pas, je lève mon ch… drapeau !

J’aime pô

Il y en a avec moi qui aiment pô mais ont la flemme d’écrire

Dessin stylisé d’un bel homme, son buste L’art n’a qu’une place secondaire dans un monde où la consommation est reine.

Pourquoi Drapeaux Fléaux ?! C’est contradictoire. Le drapeau signifie qu’on appartient à une même nation : solidarité, protection…Je trouve que ces deux mots ne riment pas !

Serait-ce le palais de justice d’une république bananière ?

Les esclaves se déchaîneront-ils à nouveau sur nous ? On fête le nouveau marché d’esclaves ?

Qu’est-ce qui vous prend à salir la rue de la sorte ? Pour qui vous prenez-vous ?

Passegiare nel vostro quartiere é sempre un piaiere per la creatività.

Supra cool

C’est génial, mais à quand un drapeau PSG ? Xav.

Fun ce truc

Surprenant, fort, vivant, on imagine facilement les fenêtres s’ouvrir et laisser place aux tambours japonais. Carole Je ne savais pas que l’O.N.U. était rue du Couëdic !!

Bravo. Vous tenez le bambou !!

Ce que je préfère, c’est les commentaires !

Faîtes du graf Ufk Maha

Vous êtes un peu chelou quand même

Auprès des rues classiques de Paris, sort l’imagination heureuse et bouge le bâtiment, et d’un moment à l’autre toute la rue fait sons et bruits. Félicitations ! Bravissio ! Marc

Drapeaux fléaux. Vie en couleurs pour une mort sans douleur. Kelim R

À revoir un jour de grand vent ! Paraphe

Priez Dieu que ne vienne la tempête ! Paraphe

Le drapeau tu te le mets dans le cul.

Faîtes du graf j’ai dit putain ! ça c pas bô

Y’en a marre des grafs ! c’est dépassé – c’est une pollution ! CS

Bravo pour le grand pavois, Couëdic en tant que marin aurait adoré ! Paraphe

C’est vraiment trop laid. Truc de ouf !!!!! Arrêtez ça…

Je ne dirai qu’un mot : fabuleux Amel K.

Merci, après les citations lues dans les catacombes, votre installation est un peu un hymne à la vie. L’art, c’est la partie « gaie » de la conscience de mourir. Merci de vous exprimer au hasard de la Rue et pas dans une Galerie ! Paul Anders

Il faut que les bâtiments voisins en fassent autant Mehdi

C’est du voyage, toutes ces couleurs. C’est déjà dans le ciel, ça flotte dans le bleu. Et le bruit, le claquement. Cette façade, c’est le spectacle. Un sourire le matin avant de prendre le train. Merci !

Si tu cherches 1 ingénieur cherchant à se reconvertir dans le padawan artiste pense à moi ! PS : 1 padawan c’est un jeune Jedi

En marge du précédent : Dommage pour toi le vrai est de retour

Ecriture d’enfant : C’est très pas beau

Je trouve super que les enfants donnent leur avis.

Eluard a écrit : « Tout ce qui est couleur me fait pleurer » Moi aussi, de joie ! S.A.S le prince Bonbon le 30-XII-01

C’est super mais je garde le crayon ! grosse conne Malgachell

J’ai souvent eu envie de laisser un mot, maintenant j’ose. Je n’ai pas tout aimé jusqu’à maintenant mais vous ne laissez pas indifférent. Les drapeaux sont formidables, ils sont joyeux. Bravo. Laurent Réberny

Bravo pour les couleurs de la vie

Bon les chinois sont de retour. À bas les communistes Frédéric

En marge du précédent, portrait d’un pirate, puis : Abruti de faf. C’est joli, on dirait un peu undertwasser.

Drapeaux de paix ! Pas de guerre ! Continuez !

Visiblement le 14ème, autrefois intellectuel et artiste, aujourd’hui petit-bourgeois, a autant besoin d’apprendre le respect que la plus déshéritée des banlieues du 93 ! Votre titre invite sans doute à des méditations trop profondes pour les adorateurs du Saint Pasqua et du miraculé Chevènement, et vos bannières claquent trop fort au vent de la liberté et inondent cette rue endormie de couleurs trop éclatantes au gré de certains conformistes.Courage ! Continuez à nous surprendre, à émerveiller ceux qui ont su garder un regard d’enfant ! Hugues Lebailly

« L’homme sage a toute la terre devant lui car pour une âme bien faite, la patrie, c’est le monde entier » Démocrite

Je finis ce cahier par un petit gribouillis

Evocation de la révolution culturelle ? mais dans ce cas pas assez de rouge ma fille (je suis un peu paternaliste…) mais peut-être le rouge n’est-il pas de rigueur quand on est l’émanation d’une société petite-bourgeoise avide d’autosatisfaction facile… J’eusse aimé un « art combatif », un art de l’Urgence… peut-être parce que j’ai faim, froid ? Il me semble que les vrais artistes, comme l’Espoir, s’en sont allés… Les Artistes Bourgeois comme toi ne méritent pas le goulag, juste du mépris.

Alors là, Bravo ! et merci PS : les ombres des drapeaux aussi sont belles

Sainte Anne n’est pas loin !

Moi j’aurais plein de choses à dire et surtout que c’est bon de voir un peu d’ôdace quand tout autour de nous devient consensuel. Désolé je fais beaucoup de fautes d’orthographe mais pas de fautes de cœur. Martial Vezoul

On est pas au club Med !

Le vent… Des garde-fous de bambou… et ce texte de Victor Hugo : « Prenez garde à la rumeur ».Toutes mes ficelles de caleçon. Bondjemaa

Si j’étais un clochard, vous m’aurez (sic) offert mon plus beau cadeau de Noël re-re-merci !

Pourquoi fléaux ?

En marge du précédent : Imbécile

Est-ce les drapeaux qui sont des fléaux, ou les fléaus qui sont des drapeaux ? Toutes mes félicitations. Paraphe

Super super top c’est hyper marrant !!!!!! On se croirait au Népal

« Qui vit sans folie n’est pas si sage qu’il croit » La Rochefoucault. Bravo pour vos installations ! Vous suscitez la haine de ceux qui se croient sages, encore Bravo ! Continuez à lutter contre la grisaille des tièdes. Amicalement. Monique

Ouf javé peur queue yavéh plu de pas pieds pour noter mon texte laudateur devos interventions d’art rural pardon urbain, pas le pape. Alain le décalé

J’encule ceux qui ont arraché mon dessin. Bande d’enfoirés !

Au nom des drapeaux On tue fort et gros Autant les unir Ou les faire brûler C’est pas du fléau Dont on bat les blés !

Au secours au secours Les US souffrent d’une épidémie de drapeaux (barré) fléaux. L’anthrax c’est rien, ce qui est inquiétant c’est les drapeaux, une invasion comme les sauterelles en Egypte !

Pages blanches. Il fait trop froid pour écrire ? Olivier

Michelle aime bien cette installation mais elle n’ose pas l’écrire alors il faut un toulousain qui l’apprécie aussi et le fasse à sa place. Bisous Paraphe

Merci pour les couleurs dans la grisaille parisienne Paraphe

Votre recherche linguistique est très intéressante

You know what, you’re fantastc and a great genius Peter Pan citoyen du monde imaginaire

Merde à l’art (sic) moderne !

C’est marrant, mais il faut pas que vous vous preniez pour des artistes parce que c’est pas beau du tout. Ça me fait penser à la tyrannie culturelle qui règne dans ce pays en ce moment : si on trouve ça moche et qu’on va pas au théâtre, on est des cons. Eh bien non, il existe une culture populaire et il faut en tenir compte ! Clem

J’ai trouvé ce retour aux sources très enrichissant, de plus avec l’étymologie évoquée on se rend compte qu’un seul drapeau serait nécessaire au monde ! L’amour, la haine se rejoignent et c’est parce qu’on s’aime qu’on se déchire car les mots sont plus pénibles et pourtant si beaux à dire. Wadia 92 Clichy

Tant de couleurs me ressemblent. Mexique. Felicitades. Teresa

On remarque de loin cette façade étonnante et multicolore… arrivé à la hauteur du bâtiment, les yeux sont attirés vers le haut… du coup on ne regarde pas où l’on met les pieds : et bien sûr on marche dans les crottes qui jonchent le trottoir et le caniveau. Contre mauvaise fortune on fait quand même bon cœur car le plaisir des yeux console le malheur des grolles ! Paraphe + Suzanne (Allemagne) + Pierre (Venezuela)

I wish I was a neighbour !

C’est de la daube

Votre œuvre soulève des questions. Je me dérange, et mets à l’épreuve celui qui la regarde. Certains trouve ça beau, d’autres laid, mais la question n’est pas là. Vous mettez en doute la capacité de perception de l’observateur, vous le forcez à réagir.

Et le drapeau homo de toutes les couleurs, il est où ?

Voici un beau résumé du monde. Chacun prend sa couleur. On aime. Merci de nous avoir donné un peu de gaîté sous la pluie.

Super original !!!! Joanne vous encourage à continuer avec votre grain de folie.

Tous les drapeaux ont tellement été souillés de sang et de merde qu’il est temps de ne plus en avoir du tout ! (Voltaire ?) CLB

Ben moi j’aime pas trop trop… Je pense qu’écrire plus de choses au lieu de vouloir se faire remarquer aurait été plus profond… Mais bon respecte votre choix tout de même. Bonne chance. Vladimir (18e)

Mi piace

Bof

En marge du précédent : Quel ringard ! Moi, je trouve ça génial

Drap-peau. De quoi passer une nuit chaleureuse

C’est génial. Il est 1h du matin. Je rentre chez moi par des rues que je ne connais pas.Et c’est la surprise. La bonne.Celle qui fait penser que quand même Paris n’est pas si mal. Merci !

Un peu de rêve médiéval dans un Paris si rationnel. Je suis très pour ! (et ceux qui n’aiment pas n’ont qu’à garder les yeux au ras du bitume !) Jean-Philippe 7.3.02(et merci pour la bataille de …zut j’ai oublié le nom, enfin c’est entre florentins et siennois je crois)

I’m american… I love France & Paris. Fuck George Bush and his patriotic/petroleum campain.Democrats – socialists (plus ou moins gauche) are terrified to speak… Bush is the next Hitler – mégalomane dangereux. Americans are scared « terrified ». We love les français and support palestinians but our gouvernment does not. Love automne. Born in this neighbourhood, ce quartier.

Allegro ma non drapeaux. Kesako ?

Je répare les horodateurs dans cette rue, donc je passe ici fréquemment et je trouve cette composition de drapeaux très jolie et très originale ! Abraas

Quelle belle représentation que d’associer fléaux + drapeaux !

When I close my eyes I imagine women dancing in silken dresses… your home sparked my curiosity and brought a smile to my face ! Lisa

Bonjour à tous et vive la fantaisie (et la créativité artistique) Diouf Malick – Emmanuel PS : pour les suivants, pensez à fermer le stylo (sinon la mine est sèche

11.03.02 Bravo pour l’originalité. Cela n’a aucun rapport avec l’horreur des « Artculteurs » de la rue des vinaigriers !…Un pèlerin de Compostelle de passage, Gilbert

C’est très moche, horrible, tout ce qu’il y a de pire au monde. Maria

C’est horrible. C’est moche. C’est hallucinant. Britney

Qui sont ces drapeaux qui n’ont pu ou n’ont su se hisser jusqu’au ciel. Sont-ce des destinées brisées ou des vies effacées, ou des batailles perdues. J’aime la vie, ces drapeaux en sont bien le symbole coloré ! Delphine Renaudin

Eussé-je été plus poétique J’aurais pondu un p’tit sonnet Mais j’suis en veine plus accoustique Je vous pondrai l’sansonnet Poil à la veine sous-hépatique Malric El Gonec’h

C’est beau mais si ça tombe sur une voiture t’es dans la merde

Nous c’est Lipo. On fait du rcock n’roll et je trouve ta démarche très rock n’roll.

Avec autant de nunchakû, vous devez en battre du riz ! Paula

C’est pas mal. Ça fait penser aux drapeaux tibétains

Super, les couleurs, la vie ! Continue comme ça, petite artiste, à enchanter notre quartier avec ta joie de vivre. Florent

Beau, pas beau, intéressant, pas intéressant, je n’en sais rien, mais fort heureusement, j’habite dans une autre ruye. Christian

Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter (Ronan)

« Dans un monde sans mélancolie… » c’est de Cioran ! Philippe M. 

Vous avez rompu la monotonie de mon parcours et vous créez le débat, c’est ça la vie.

Qu’est-ce que l’art sans le message ? Qu’est-ce que le beau ? Deux promeneurs

Assez de choses ignobles. Soyez plus créatifs, please !

Arrêtez de vous prendre pour une artiste. Changez de métier ! C’est vraiment pas terrible !! Ne voyez aucune méchanceté dans cette remarque, je ne vous connais pas ! Une voisine

Après message précédent : Bravo (annule le commentaire aigri de mon voisin de page) Très original !

Je suis un clandestin.C’est magnifique la France. Ça fait très touristique. Très french ! Olga !

Approprions-nous l’espace des rues !! Colorons ! Partageons !! Créons tous qu’on soit amateur ou professionnel, artiste ou non… Vive la personnalisation et l’expression !! Et si les drapeaux de couleurs représentaient un rapprochement des peuples, des peuples sans frontières, sans nation, libre, respectueux, altruistes… Un autre monde est possible. Merci pour cette initiative !! PS : Ceux qui critiquent négativement sont souvent des critiques, des frustrés qui n’agissent pas. On pourrait tous s’y mettre sans souci de la performance…

Beaucoup de belles couleurs ! Merci d’appeler nos yeux et de solliciter notre plume. Agnès (voisine du XIVe )

Ce ne sont pas des drapeaux mais du vent et des couleurs, du vent et du bonheur Mario Worbano

Est-ce que l’art consiste à se toucher le nombril et à l’exhiber avec autant d’autosatisfaction ?

C’est plutôt cool. Vive la liberté d’expression Carpe Diem

Je n’aime pas les drapeaux qui servent surtout dans les batailles. Mais cette surprise au détour de la rue de mon enfance me plaît ! Super cool. Une franco-québecoise (paraphe)

Il n’y a que l’art qui la ramène avec autant de candeur. Cherchons ailleurs, Dans la vie par exemple !!! MIichta (« A » entouré par un rond qui fait le visage d’un bébé)

au feutre rouge : Je suis ravie d’inaugurer ce carnet. Félicitations pour cette façade de rêve, c’est encore plus beau que le papier peint à fleurs de chez ma grand-mère. Bravo et tenez bon, quelle que soit votre lutte (sinon, vendez du papier peint !) Lili 21 ans, Paris 11e

Draps, peaux, linceul ou oriflamme, la part du rêve. Un acheteur

Un carnaval permanent ! Sympa, mais où est la fanfare ? Sophie

Vu ce que les drapeaux de chaque pays représentent aujourd’hui « le capitalisme et non le peuple » et c’est partout pareil… C’est une façon de redonner une couleur vive et gaie à chaque population de chaque pays. À toutes les personnes de ce monde, Noires, Blanches, Beurs, Bridées, gentilles et méchantes. Beaucoup de Bonheur !

Les drapeaux, on va les voir, si tu veux, du moment que tu m’embrasses en dessous… Cosmas

« Qu’est-ce que ça veut dire » répond-elle et Jeanne (accolé à la signature précédente)

Moi, je sais pas trop si j’aime ou si j’aime pas V.N.

Si, si ça donne

Que les drapeaux volent

C’est dommage que vous ne fassiez rien contre la montée du fascisme en France, pays des libertés et de la fraternité etc… C’est la honte ! Laetitia

C’est justement une installation contre le nationalisme. Que chacun choisisse ses modes d’expression, alors ? Christophe

Je t’aime

Accolé au précédent : Moi aussi, c’est super !! Dominique et David

Je pense que ça serait bien de pouvoir jouer à la balançoire dans les balances ! En tout cas, c’est très original. Lucie B. 9 ans

Youpi l’école est finie !

Les règlements urbains ne sont pas faits pour tout le monde ? OK. La gauche caviar en est dispensée. Alors, à nous la rue : une maison avec des drapeaux, une avec des petites culottes etc… C’est magnifique. C’est la maternelle intellectuelle qui fait la différence !!! C’est nul

Le drapeau est dans l’eau. Parfois il sort sa tête et hô comme c’est fête le temps s’envole et dans l’eau on le voit pas passer. Merci pour la noyade. Zoza

Je ne sais pas si j’aime ou si j’aime pas. Par contre ce que j’aime et je le sais c’est votre liberté. Continuez toujours.

Accrochons-nous à ces drapeaux de couleurs pour mieux résister à la crise des valeurs. 22.04.02 Floo (Une fleur qui aime tes couleurs mais qui aujourd’hui pleure de douleurs dans un cri de cœur et de peur)

Un jour les drapeaux mettront les voiles ! Dessin style bd d’un chat qui s’en va de dos

Enfin de la couleur dans la rue !!! Merci pour Sempé Schéma d’un sourire Lesto ( ?)

Que tous ces bambous puissent se casser sur le cul de Le Pen, et que toutes ces étoffes, l’étouffer et l’envelopper à son inhumation. Je trouve ça super cool. Je suis 100% pour. C’est un joli décor. (de l’art quoi !) C’est pour ça que les critiqueurs (euses) n’y comprennent rien

Yo ! Ils déchirent les drapeaux ! Continuez comme ça les mecs ! Laskar

Je trouve qu’il y a trop de drapeaux

On se croirait à Naples ou dans une casbah !…

Dimanche 28 avril 22h38 Je me surprends à ne pas savoir comment formuler ce que j’ai ressenti pendant ces quelques minutes agréables. Bravo et Merci. Il y a un peu de vent parfois, et le bruit est joli. Karim Rahmouni

Je suis en manque de sexe

Mon gars de 10 ans fait mieux !!

Ya un monsieur ou une madame « cara » du quartier qui trouve « crotte » cette folle gaîté. Merde alors ! Bravo, continuez.

C’est nul. Si tout le monde en fait autant, à quoi va ressembler Paris… C’est de la provocation !

Un peu de provoc. Fait du bien par les temps qui courent. Merci ! 30/4/02 Bravo ! C’est très joli surtout un jour de vent comme aujourd’hui. C’est d’ailleurs joli aussi pour les oreilles ! Toutes ces couleurs me rappellent aussi l’humanité et sa diversité ; alors le 5 mai. Votons Chirac. Conla

Flèche vers « votons Chirac » : Surtout pas !!!

Chère Madame, votre initiative est drôle et fort sympathique. Je vous salue fortement et je ne sais plus quoi écrire. Johan

La vie est belle ! Votez Le Pen ! Non, je ne suis pas fanatique, mais j’ai depuis peu du baume au schéma de cœur, alors… Je vx le partager !

Vive la vie ! Sacré nom d’une vache !

Nous on veut du plus sobre… Mais hélas, pauvre France…

Je refuse d’être « client » d’une société « Benetton » !!!

Pas de quoi fouetter un chat ! Que de prétention imbécile !! C’est pas du Rembrandt mais de la décadence. Nos ancêtres les Gaulois faisaient beaucoup mieux… sans se prétendre « artistes »

Drapeaux… Fléaux… Un drapeau est un symbole

Merci de faire parler votre maison ! Barbara

La splendeur inégale de cette œuvre publique surpasse tout le mâle (sic) d’une quelconque critique

Ceci est une oasis ou je me trompe ? En plus, c’est en allant voter que je foule ce coin de paradis du pied… Alors imaginez quel fossé… Merci pour la couleur de la vie. Je m’en vais voter, sans commentaire 4 mai 2002 Karina

Le 6/5/2002 Dessin d’un drapeau avec « Oliv » écrit dessus et en marge : serait-il mon drapeau ? Dans le sens d’un sceau pour un sot peut-être aussi). Colporter son épitaphe comme on imposerait son drapeau, n’est-ce pas là l’expression d’un fléau qui nous est quotidien ? « On nous Claudia Shiffer, on nous Paul Lou Sulizer, oh le mal qu’on peut nous faire ». Oliv’ barré d’un X

(Re) Naisse (Re) Vive L’art dans la rue

On est un collectif de trois filles et on aime bien les drapeaux (ça tombe bien !) On est le 5 mai 2002, 19h30 : l’heure du verdict approche. La jeunesse emmerde le FN !! Vive le 14e !

Et le drapeau « gay » Merci Paraphe

C’est un arc-en-ciel qui vole au vent. Ma copine dit qu’elle ne s’attarde pas devant ces bêtises. Mais je l’aime quand même.

Bisou d’une Stéphanoise qui trouve que ça met de la couleur. Bisous Eilma

Elisa dit que la vie est merveilleuse, moi, (sa maman) dit que ouf ! heureusement… je ne devrais pas me faire autant de soucis…

… ? (à l’envers) la vie est belle ? … !! (à l’envers) la vie est belle !!

Le rapport à l’art ne se limite pas qu’à une identification

Réveille le vent qui est en toi. Haïku

C’est ridicule et ça ne ressemble à rien Paraphe

Flèche vers message précédent : Connard ou connasse

C’est ridicule d’écrire cela. C’est très sympa et cela égaye le quatier. Paraphe

C’est nul Pourri naze

Ça va, c’est marrant

Pas de gros mots

Quel bonheur que ces drapeaux sans appartenance

À force de tuer notre drapeau, nous avons tué notre citoyenneté Gisors

Flèche vers message précédent : Un drapeau ne peut pas être tué si on le porte dans son cœur

Sono forti le vostro bandiere colorate Uchela (Florence)

Les drapeaux font droua…

Dents blanches Corps noirs Plaies rouges Torturés, exécutés, mutilés, assassinés, on peut toujours tuer des hommes, on n’enterre pas leurs pensées Pascal Paris 14e

Vive Ucello (Paolo) P.

J’aurais aimé pouvoir dire que c’est ridicule, mais les personnes qui trouvent les moyens de s’exprimer m’impressionnent trop pour que je puisse le croire

Chenetton et Chicaée sont enchantés d’une telle gaîté !! Vive les drapeaux !

J’aime votre esprit libre paraphe Merci

Que de couleur ! Que de créativité ! C’est de l’art ! Du Kandinski, peut-être ! Un passant breton Kenavo ! Stanislas

Je ne pige rien. Expliquez-nous please. Répondez-nous en dessous. Merci. Sinon, c’est beau ! Bisous ce Camille

Camille tu fais chier tu comprends jamais rien ! JD

Bonne idée. Il est temps que les nations du monde, au lieu d’étaler leurs rivalités, cherchent à imiter l’arc-en-ciel imprévu que l’on trouve sur la façade de ce bâtiment. Marcos Eymer

Ça me fait penser aux dadzibaos chinois (dadzibaos plus tard mis entre parenthèses avec ??) Chacun pourrait s’exprimer… Joëlle.

Est-ce de l’art ? Non sans doute mais c’est un cri qui invite à crier : « merci » à l’auteure Gabrielle 14e

Minuit de je ne sais plus quel jour : Auriez-vous senti venir le vent bien avant d’autres : si l’on considère qu’un drapeau est un symbole fort de notre République , ne le laissons pas entre des mains mal intentionnées. Vivent les drapeaux lorsqu’ils sont le symbole de la liberté, de l’égalité et de la fraternité. Vive le drapeau citoyen. Au feu tous les usurpateurs de drapeaux. Charlie un soir de pluie et de blues.

C’est rare qu’un drapeau puisse permettre de s’exprimer ! Et quand c’est inattendu et jovial, c’est tant mieux. Jean-Pierre

Sympa comme initiative. Mais siffler la Marseillaise au stade de France c’est NUL. 24/05/02 Clément

« Je ne peux pas supporter les drapeaux bien que le noir soit le plus beau ! »

C’est joli… C’est beau les drapeaux… Alors, pourquoi « fléaux » ?

Cette histoire ne fait pas un pli !

Etonné de voir autant de passions sur ces drapeaux, qui pour moi ne symbolisent ni république ni autre, juste un peu de gaîté et de couleur dans la rue, ce qui nous a donné envie de faire un détour. Merci Olivia & RV, nouveaux ds le XIVe

Le fléau, c’est toi ! Yann

Super idée. Moi qui viens de la campagne je suis ravie de voir un peu d’originalité zen ! dans une ville de stresses Sophie

C’est un beau geste, mais c’est aussi un prétexte Lead de la Gala

Moi, je laisse des drapeaux partout ! ma femme les paie ensuite Paraphe

Des couleurs encore plus importantes que vos questions !! Merci

Trop de mots tuent la couleur (la voisine d’en face)

Il y en a qui étendent leurs draps aux fenêtres, vous des drapeaux, la France est dans de (bô-draps-peaux) caroline 21.05.2002 (20 ans)

Il y a plus talentueux, en gros… c’est moche !

Bravo Corinne, tu es infatigable, à contrario de ton stylo qui ne supporte pas la position horizontale. Peut-être pour lui des draps hauts seraient le remède…

 : - Ouah… ! Et souffle le vent ! Ça fait un bruit… « Ominous ». Les couleurs et le bruit, c’est comme le vent : ça transporte et ça effraie. Mais curieux : Tous sont obsédés par les drapeaux mais je n’en vois pas un qui ait remarqué les grandes triques qui nous surplombent, discrètement tapies entre tous ces mâts… !!! Ça me fait penser à l’usage que la dictature militaire au Brésil a fait du foot et du carnaval… Personne ne se demande non plus le poids des blocs de pierre posés sur la balance, ni ce que leur chute entraînerait… Merci de susciter autant de réactions ! Brésilien du 14e

Une page vierge S’ouvre à ma venue… Pour chanter le vent Qui, allègrement Donne vie à ces drapeaux Qui m’enlèvent les mots. Oh, fleur des nations Qui chatoient de mille couleurs, Vous embaumez mon cœur. Paraphe

Hola yo soy espanola y estoy en Paris !!! No me gusta Almodovar !! Y no se bailar flamenco !! Me encantan las playas y el sol !! (o de « sol » en forme de cœur) Carlota Je t’M pour faire ça !!

Vous êtes tous des nazes !!! Bande de cinglés

Enfin les horreurs ne sont plus là !!

Glissé dans la boîte aux lettres : Madame, C’est suite à la surprise de voir vos œuvres arrivées dans notre rue, que je me suis intéressé à votre « paperboard » et découvert que l’artiste était une femme. Cependant, je n’en sais pas plus, et même si j’étais un peu réfractaire à ces expositions au début, je dois avouer que ces présentations donnent un air différent à la rue, comme une note très Parisienne des nombreux artistes que cette ville a portés et vus naître. De plus, c’est un point de repère fantastique pour indiquer le chemin aux personnes n’étant jamais venues et toujours surprises de voir vos ornements !!! Moi-même artiste à mes heures (dessins, illustrations type bd, photos…) je n’en suis qu’encore plus sensible…

Glissé dans la boîte aux lettres : Elle sculpte, ausculte, occupe les Temps délicieux des habitants. « Qui est-elle ? » « Bizarre, non ? » « ça veut dire quoi ? » Et elle de se pencher à sa fenêtre, fils et pinces à l’appui, se tordant de douleur - douceur, mais c’est pour vous ! « Nous, mais moi, madame, je veux… comprendre, votre façade me crée des insomnies. »

Après décrochage de l’installation :

Ça fait bizarre ce vide !? Une création en gestation j’espère Paraphe

Salope

J’étais heureux sous les drapeaux. Signé : un vieux militaire ? mais non, un voisin Paraphe

Pourquoi ?! dis !… dis ! Pourquoi !

Quel vide ! Qu’est devenu l’art ?

En tout cas ça me manque Alexina Baslez

C’est moi la plus belle

C’est votre période minimaliste … ?? … La meilleure … !!!!

C’est triste sans vos drapeaux on se croyait à la mer. ML

Expliquez-nous, on comprend pas ! 10h Je veux les drapeaux (Ouin) Pauline

J’aimais bien. Je regrette A

Ouf ! Les drapeaux sont partis ! (je ne les aimais pas beaucoup) (oui, d’accord, le nationalisme est un fléau, on avait compris – mais où était passé l’art ?) Maintenant, j’attends la suite avec impatience ! Cécile

Coucou, Nous sommes des anciens du 14e (ex rue Rémy Dumoncel). Dommage que vos œuvres ne soient plus là… on est passé exprès pour. En plus on vient du magasin SOF (av. du maine) et on a expliqué au vendeur que vous faisiez des trucs super ! On va avoir l’air de quoi maintenant !!! Sandrine et Baptiste

Portfolio

< Retour